Article

Comprendre sa machine à coudre

15 Mar, 2024

Dans cet article, je vais te présenter tout ce que tu dois connaître sur ta machine à coudre pour bien débuter en couture.

Si tu préfères, je te présente l’article en version vidéo.

Différents types de machines à coudre

Il existe deux grands types de machines à coudre : Mécanique et Électronique

Les machines à coudre électroniques comportent des composants électroniques contrairement aux machines mécaniques.

Les composants électroniques vont permettre de prérégler certains paramètres en fonction des points choisis. Ce qui va aider la prise en main de la machine. Mais avec une machine mécanique, on est maître de ses réglages et l’électronique ne peut pas tomber en panne puisqu’il n’y en a pas !

Anatomie générale de la machine à coudre

Voici les différentes pièces d’une machine à coudre qu’il est important de repérer pour bien prendre en main sa machine à coudre. Chaque machine est différente, je t’invite donc à te référer au manuel d’utilisation de ta machine pour retrouver sur ta machine toutes les pièces suivantes :

Anatomie d’une machine à coudre

Clique sur les points rouges pour découvrir chaque élément d'une machine à coudre.

Anatomie d’une machine à coudre
Volant Bobineur de canette (aussi appelé dévidoir) Le porte bobine Réglage de tension du fil supérieur Disques de tension Guide-fil bouton marche arrière Table d'extension Système de sélection de point Pédale Réglage de la longueur Réglage largeur levier pour boutonnières Enfile aiguille Aiguille Pied presseur Griffes d'entrainement Compartiment de canette Plaque d'aiguille levier du pied de biche

Volant

Bouton permettant d'abaisser et de relever l'aiguille manuellement.

Bobineur de canette (aussi appelé dévidoir)

Permet d'insérer une canette vide et de la remplir à l'aide du fil installé sur le porte bobine.

Le porte bobine

Support conçu pour maintenir la bobine de fil pendant la couture. Il permet au fil de se dérouler correctement.

Réglage de tension du fil supérieur

Permet d'ajuster la tension du fil supérieur

Disques de tension

photo zome sur les disques de tension de la machine à coudre

Disques pouvant être plus ou moins serrés pour permettre de tendre plus ou moins le fil supérieur et ainsi régler sa tension.

Guide-fil

Zone permettant de guider le fil supérieur avec sur le dessus le crochet releveur.

bouton marche arrière

Bouton permettant de coudre en marche arrière. Cela permet d'arrêter une couture tout en s'assurant que les points ne se déferont pas. À chaque début et fin de couture, il est important de faire 2 ou 3 points arrière pour s'assurer de la solidité de ses coutures.

Table d'extension

Élément amovible permettant de libérer le "bras libre" pour coudre des petits éléments circulaires comme les bas de jambes ou les manches.

Système de sélection de point

Boutons permettant de sélectionner le point que l'on souhaite réaliser.

Pédale

Aussi appelé rhéostat, la pédale permet de contrôler la vitesse de la machine à coudre.

Réglage de la longueur

Bouton curseur permettant de choisir la longueur du point que l'on souhaite.

Réglage largeur

Bouton curseur permettant de régler la largeur des points ou bien la position latérale de l'aiguille pour les points droits

levier pour boutonnières

Tirette qui doit être abaissée pour servir de butée au pied pour boutonnières automatiques. Ce levier n'est présent que sur les machines permettant de réaliser des boutonnières automatiques

Enfile aiguille

Système permettant de faciliter l'enfilage du fil dans le chas de l'aiguille. Il n'est pas présent sur toutes les machines à coudre.

Aiguille

L'aiguille machine est une aiguille spécifique. Il existe différentes aiguilles en fonction du tissu à coudre et du fil utilisé.

Pied presseur

Aussi appelé pied de biche, le pied presseur permet de presser le tissu sur les griffes d'entrainements pour qu'il soit correctement entrainé. Il existe différents pieds presseurs en fonction des techniques de couture.

Griffes d'entrainement

Système d'entrainement du tissu.

Compartiment de canette

Zone où est placée la canette. Une canette est la petite bobine de fil qui va être le fil de dessous de la couture.

Plaque d'aiguille

Pièce amovible en métal qui protège le mécanisme inférieur de la machine à coudre.

levier du pied de biche

levier permettant de lever ou de baisser son pied presseur.

Comment fonctionne une machine à coudre ?

Le fil supérieur de la machine va être guidé le long de l’aiguille et traverser le tissu perforé par cette dernière. Le mouvement rotatif du boitier de canette va permettre au fil supérieur de venir entrelacer le fil de la canette. Et lorsque l’aiguille va remonter, il va se former un nœud entre le fil de canette et le fil de dessus.

GIF montrant le fonctionnenement d'une machine à coudre

Animation présentant le fonctionnement d’une machine à coudre. Source  ru:Файл:Lockstitch.gif / Auteur ru:user:NikolayS

Le tissu va lui être entrainé vers l’arrière de la machine grâce aux griffes d’entrainement qui ont un mouvement cyclique.

GIF montrant le fonctionnement des griffes d'entrainement d'une machine à coudre.

La canette

La canette est la petite bobine qui va contenir le fil de dessous la couture.

Il existe 3 types de canettes adaptées aux machines à coudre familiales :

  • En plastique basse dite aussi bombée
photo de canettes plastiques basses
  • En plastique dite “haute”
photo de canette plastique haute
  • En métal
photo de canette en métale

Il est important de choisir le type de canettes adaptées à sa machine à coudre. Pour savoir quel type ta machine utilise, regarde les canettes qui étaient fournies avec ta machine lors de l’achat ou bien consulte ton manuel d’utilisateur !

Comment préparer sa canette ?

En général, lorsque l’on coud, le fil de canette est identique au fil supérieur. Il va donc falloir que tu enroules le fil de ta bobine principale sur une canette.

Rassure-toi, il ne faut pas le faire à la main sinon ça serait trop long ! Ta machine a une fonction pour remplir ta canette. Regarde bien ton manuel, chaque machine étant un peu différente.

Voici la méthode générale pour remplir une canette :

  1. place ta bobine de fil sur son porte bobine
  2. fait passer le fil selon les indications de ton manuel
  3. rentre le fil dans le petit trou de la canette et laisse-le dépasser d’environ 5 cm
  4. positionne la canette sur le bobineur de canette (ou dévidoir) tout en maintenant le fil entre ses doigts
  5. déplace le bobineur sur la droite pour enclencher la fonction “remplissage de canette”. Il se peut que sur certaine machine, cette fonction est activée en tirant sur le volant de sa machine ou en appuyant sur un bouton spécifique.
  6. Commence à remplir ta canette en appuyant sur la pédale de ta machine tout en maintenant l’extrémité du fil.
  7. Quand suffisamment de fil a été enroulé sur la canette et que l’extrémité du fil reste en place, viens le couper à ras de la canette et continue de remplir au maximum ta canette.

Comment enfiler sa canette ?

Il faut savoir, qu’il existe deux types de compartiment de canette : l’un va être horizontal et l’autre vertical.

Pour l’enfilage du fil de canette, il faut commencer par relever l’aiguille pour qu’elle soit en position haute.

Toutes les instructions données ensuite sont valables pour un grand nombre de modèles, mais il est impératif de consulter le manuel de sa machine pour s’assurer que l’enfilage est correct.

Dans le cas d’un boitier horizontal, (image de gauche), après avoir retiré la plaque, il faut insérer la canette dans le compartiment. Il est important de s’assurer que la canette tourne dans le sens inverse des aiguilles d’une montre lorsque l’on tire sur le fil. Ensuite, il faut faire passer le fil dans les différents guides prévus et qui sont différents pour chaque modèle de machine. Il faut donc consulter le manuel de sa machine.

Dans le cas d’un boitier vertical, après avoir ouvert le compartiment, il faut en premier, retirer le boitier de la canette en tirant sur la petite languette.

photo d'un boitier de canette et de sa languette

Ensuite, on vient enfiler la canette dans le boitier. Là aussi, le sens de la canette est important, elle doit se dérouler dans le sens de la flèche.

Puis, il faut passer le fil à travers la fente.

On peut alors replacer le boitier dans son compartiment. Pour cela, il faut positionner le crochet vers le haut.

schéma pour montrer comment enfiler une canette dans son boitier

Comment enfiler le fil du dessus

Pour enfiler le fil supérieur, là encore, tu vas devoir ouvrir le manuel de ta machine, car elles sont toutes un peu différentes. Les points auxquels il faut faire attention sont :

  • que le fil passe bien dans les disques de tensions
  • que le fil passe bien dans tous les petits guides, notamment ceux qui sont au niveau de l’aiguille.

Un fil mal enfilé peut être une grande source de prise de tête lorsque le point n’est pas correct, que les points sautes ou que de grosses boucles se forment sur le dessous de ta couture. La première chose à faire est de ré-enfiler son fil.

Sur de nombreuses machines, il y a un système d’aide pour enfiler le fil dans le chas de son aiguille. Ça serait dommage de s’en priver si tu en as un !

Voici le type d’enfile-aiguille le plus courant :

Une fois le fil supérieur enfilé et la canette installée, pour faire remonter le fil de canette, il faut:

  1. tenir le fil supérieur
  2. tourner le volant de la machine jusqu’à baisser et remonter l’aiguille
  3. venir tirer sur le fil de canette qui est ressorti

Faire ses premiers points

Il est grand temps de te lancer et de faire tes premiers points avec ta machine à coudre.

Voici donc les étapes à suivre pour coudre une fois que ta machine est correctement enfilée :

  1. Lève le pied de biche pour qu’il soit en position haute grâce au levier du pied presseur
  2. tiens les fils vers l’arrière de la machine
  3. positionne ton tissu sous le pied de biche de façon à ce que l’aiguille soit au-dessus du début de ta couture
  4. baisse le pied de biche
  5. allume ta machine si ce n’est pas déjà fait
  6. sélectionne le point droit
  7. Baise l’aiguille pour t’assurer que tu commenceras ta couture là où tu le souhaites en tournant le volant de ta machine vers toi.
  8. Appuie sur la pédale pour faire 3 ou 4 point puis relâche là
  9. appuie sur le bouton pour venir faire 3 points arrière pour éviter que ta couture ne se défasse par la suite
  10. reprend ta couture jusqu’à la fin
  11. appuie de nouveau sur le bouton marche arrière pour venir bloquer les fils sur 3 points
  12. lève ton aiguille en tournant le volant de la machine vers toi
  13. lève le pied de biche pour libérer ton tissu
  14. tire ton tissu vers l’arrière pour tirer sur les fils pour avoir un peu de surplus de fil en fin de couture.
  15. coupe les fils en utilisant le coupe-fil de ta machine ou une petite paire de ciseaux.

Tu verras toutes ces étapes vont vite devenir des automatismes. Si tu préfères, voici la démonstration en vidéo :

Les différents points principaux

Le point droit dont je parle ci-dessus, est le point le plus utilisé dans la majorité des cas. Mais il est intéressant de connaitre certains autres points:

Le point zig-zag :

photo de différents points zig-zag

Le point zig-zag va être très utile pour obtenir des coutures plus élastiques. C’est donc celui-ci que l’on va utiliser pour coudre les élastiques de la taille d’une jupe par exemple ou pour coudre des tissus élastiques.

Il peut servir également de surfilage. c’est-à-dire que l’on va venir réaliser une couture zig-zag sur le bord de son tissu pour éviter qu’il s’effiloche au fil du temps.

photo d'un surjet réalisé au point zig-zag

Ta machine peut avoir plusieurs points zig-zag : si la longueur du point est réduite au maximum, on obtient un point zig-zag très serré que l’on appelle le point bourdon. C’est utile pour les appliqués par exemple. C’est une pièce de tissu que l’on va venir coudre sur la pièce principale.

Si au contraire, le point est très large et long, et que 3 points sont réalisés sur un même “côté” de point, on parle alors de point triple. Il est très utile pour les coutures élastiques.

Les autres points extensibles

En plus du point zig-zag, ta machine propose peut-être aussi une série de points pour matière extensible. En règle générale, ce seront des points sur lesquels, la machine va passer plusieurs fois sur le même point pour rendre la couture très solide. Ils ont l’inconvénient d’être très difficile à découdre.

En général, le point droit est proposé en version extensible ou aussi appelé triple point.

Le point boutonnière

Boutonnières en 1 étape

C’est le point qui va te permettre de réaliser tes boutonnières facilement soit en une fois si ta machine à l’option boutonnière automatique soit en 4 étapes.

Si tu te demandes comment réaliser une boutonnière, je t’invite à aller lire l’article qui t’explique tout : “Les boutonnières c’est facile !

Les autres points

Ta machine peut proposer une multitude d’autres points comme les points décoratifs, les points de surjet/overlock, les points pour ourlet invisible. Tu apprendras à les découvrir au fur et à mesures que tu vas pratiquer selon tes besoins. N’hésite pas à tester les différents points et à lire le manuel d’utilisation de ta machine pour les découvrir en détail.

Les différents réglages possibles

Selon ton tissu, le nombre d’épaisseurs, ta machine va faire des points qui auront besoin d’être réglés. Pour régler un point, tu peux jouer sur 3 paramètres :

  • la tension du fil supérieur
  • la longueur et la largeur du point
  • la pression du pied presseur (réglage possible que sur certaines machines)

Pour plus d’information sur le réglage, je t’invite à aller lire l’article suivant: “Comment gérer la tension sur sa machine à coudre ?“. Et de regarder la vidéo sur le sujet:

https://youtu.be/RsK_Ghvhvvg

Changer son aiguille

Il faut bien garder en tête que sur une machine à coudre, l’aiguille est un consommable au même titre que le fil. Il faut la changer régulièrement car elle va s’abimer et risque de causer des points irréguliers ou d’esquinter le tissu.

En moyenne, il faut changer ses aiguilles toutes les 8 heures de fonctionnement de sa machine. Dans l’industrie, en général, les aiguilles sont donc changées tous les matins.

Pour changer son aiguille, il faut positionner l’aiguille en position haute en tournant vers soi le volant de sa machine et venir dévisser la petite vis qui se trouve à droite de l’aiguille.

photo montrant la position de la vis qui permet de remplacer l'aiguille de sa machine à coudre

Pour remettre une nouvelle aiguille, il faut glisser celle-ci dans le petit trou jusqu’à la butée. Il est important de s’assurer que le côté plat de l’aiguille se trouve vers l’arrière de la machine. Puis viens resserer la vis.

Il faut aussi garder en tête que son aiguille doit être adaptée en fonction de son tissu et de son fil. Il existe des aiguilles pour les tissus extensibles, pour les tissu épais comme le jeans, des tissus techniques et même pour le cuir. Je ne vais pas rentrer dans les détails dans cet article mais si tu veux en savoir plus, tu peux aller voir l’article suivant: “Comment choisir l’aiguille de sa machine à coudre ?

Les pieds presseurs

Tu as peut être remarqué que ta machine était fournie avec différents pieds presseurs qui vont te faciliter certaines coutures techniques comme la pose d’une fermeture à glissière, les ourlets invisibles. Il est également possible d’en acheter d’autres comme le pied pour poser du biais.

Et pour changer de pied presseur, il te suffit d’appuyer sur le bouton (généralement) noir à l’arrière de la base du pied presseur. Et pour le replacer, il faut tenir enclencher la petite barre au centre de la base du pied.

Voilà, maintenant tu connais tout ce que tu dois savoir pour te lancer sereinnement avec ta machine à coudre. N’hésite pas à t’entrainer sur des vieux morceaux de tissu pour te sentir à l’aise.

5/5 - (2 votes)

Shop

Vos petits chouchous…

Blog

Parlons couture…

Poser du Flex

Poser du Flex

Comment poser du Flex thermocollant facilement sans machine de découpe? Facile et rapide, vous allez pouvoir customiser tous vos vêtements ou accessoires!

lire plus
Le biais, Partie 2

Le biais, Partie 2

Comment poser du biais dans les angles? Qu’est ce un biais rapporté? Comment utiliser un pied spécial biais? Tuto de couture pour débutant.

lire plus

Pour aller plus loin

Si cet article t’a plu je t’invite à découvrir mes patrons ou bien mes autres articles et à me le dire en commentaire sous cet article ou en notant cet article ci-dessus.

 

Pour me soutenir, tu peux m’offrir un café virtuel pour m’aider à financer le site :

 

Si tu veux continuer à progresser, recevoir des astuces couture et être averti des prochaines publications directement dans ta boîte mail, je t’invite à t’inscrire ci-dessous ou à me suivre sur les réseaux. 

Suis p’tit Galoux sur les réseaux

illustration du petit galoux envoyant un message sur un patron de couture

Reçois les astuces de p’tit Galoux et accède à tes bonus.

Tu veux être informé des prochains articles, patrons ou recevoir des astuces couture? Alors inscris toi ci-dessous pour ne rien manquer.

* obligatoire

En cochant cette case, tu acceptes que Galoux Qui Coud Tout t’envoie par courrier électronique, 1 à 2 fois par mois, les derniers articles du blog, des astuces de couture ainsi que ses offres. Tu affirmes également avoir pris connaissance de notre politique de confidentialité.

Vous pourrez vous désinscrire à tout moment en suivant le lien "désinscription" présent dans chacun de nos mails ou en nous contactant à l'adresse suivante: contact@galouxquicoudtout.com.

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Pin It on Pinterest

Share This