Article

Que faire pour préparer son tissu et son patron avant la coupe ?

13 Juin, 2022
5/5 - (3 votes)

Quand on commence un projet de couture, tu peux être pressée de couper ton tissu pour te mettre le plus rapidement possible devant ta machine, mais avant de te lancer avec tes ciseaux, il va falloir respecter quelques étapes ! Que faire pour préparer son tissu et son patron avant la coupe ?

Si tu veux, avant de détailler chaque point, P’tit Galoux te propose de télécharger gratuitement et d’imprimer, la fiche “check liste” résumant les différents points pour que tu aies toujours la fiche dans ton atelier couture. La fiche est à retrouver dans la page bonus :

image de la fiche mémo pour couper son tissu

Voici donc le détail de chaque étape à faire pour préparer son tissu et son patron avant la coupe:

Préparer son tissu

Étape 1 – Je lave mon tissu !

machine à laver qui tourne

Oui, c’est une étape primordiale !

Pour l’hygiène

Tu ne sais pas forcément où est passé ton tissu, il a probablement été entreposé et a voyagé autour du monde dans des conteneurs donc pour une question d’hygiène, c’est mieux de le laver.

Pour enlever les apprêts

Lors de a fabrication et plus particulièrement de son “ennoblissement”, c’est-à-dire lorsqu’il a été teinté ou imprimer, il a sûrement été enduit d’un produit pour faciliter cette étape. Il faut alors lui retirer cette “couche”, si cela n’a pas été fait en usine avant.

Pour voir les tissus qui déteignent

Le lavage permet aussi de s’assurer que ton tissu ne déteint pas trop. Pour cela, si tu as un doute sur un tissu, tu peux tremper un coin dans l’eau et voir comment il réagit. Je me souviens, une fois à mes débuts, je n’avais pas lavé mon tissu avant la coupe 😱 mais avant de coudre j’avais eu la bonne idée de le mettre dans l’eau. Il a tellement déteint que même avec plusieurs passages dans le vinaigre ou le gros sel, rien ne changeait. Impossible d’envisager l’utiliser pour coudre une salopette pour tout petit… Si ton tissu déteint un peu, tu peux tenter de le laisser tremper dans un bain de vinaigre blanc. Cela permettra de fixer la teinture.

Pour rétrécir son tissu

Et dernier point très important, les tissus peuvent rétrécir significativement lors du premier lavage. C’est particulièrement le cas des tissus en fibre naturelle (comme le coton, le lin, chanvre…) ou artificielle. Les fibres synthétiques rétrécissent moins. Cela est dû au fait que les fibres ont été fortement tendues lors du tissage et de l’ennoblissement et lorsque qu’elles sont gorgées d’eau, elles retrouvent leur longueur naturelle. Certains tissus peuvent rétrécir de 5% voir plus. Cela peut représenter facilement 2 ou 3 cm de hauteur sur un t-shirt enfant. Cela serait dommage que le vêtement devienne trop petit au premier lavage. Tu peux tracer un carré avant le lavage pour mesurer le rétrécissement de ton tissu. S’il a beaucoup rétréci, il est conseillé de relaver ton tissu pour qu’il rétrécisse à nouveau.

Pour plus de détails sur le rétrécissement des tissus, P’tit Galoux t’invite à lire l’article sur le sujet de Mars-elle (créatrice de tissus bio).

Si tu ne peux pas laver ton tissu, tu peux aussi le “décatir“, c’est-à-dire le repasser en le mouillant avec une pattemouille avec de la vapeur, cela a le même effet qu’un lavage.

Étape 2 – Je repasse mon tissu !

Après le lavage, il faut repasser son tissu pour qu’il soit prêt à être découpé. En effet, c’est quand même mieux d’avoir un tissu bien repassé pour le couper. Sinon, tu risques d’avoir des plis et d’avoir un décalage entre tes pièces coupées et ton patron. Bien sûr, tu adaptes la température du fer au tissu et tu n’hésites pas à utiliser une pattemouille pour protéger tes tissus fragiles.

Une pattemouille est un tissu fin, généralement blanc, que l’on vient glisser entre son tissu à repasser et son fer. Pour enlever les plis récalcitrants, tu peux mouiller cette pattemouille pour faciliter le repassage.

Repasse toujours dans le sens du droit-fil (la hauteur) de ton tissu pour ne pas le déformer !

Le lavage et le repassage sont à faire avant même de ranger tes tissus si tu ne veux / peux pas les coudre tout de suite. Tu trouveras ici des conseils pour ranger tes tissus.

Étape 3 – J’étudie mon tissu

Certains tissus ont un sens, un envers et un endroit et des motifs qui se répètent. Il est donc important que tu observes ton tissu avant de le couper.

Le sens du tissu

Le velours ou les tissus à poils, ont un sens dans la hauteur, ils n’auront pas le même rendu selon le sens utilisé. Tu as sûrement dû un jour, t’amuser à faire des dessins sur un fauteuil en velours en passant ta main pour orienter les poils du tissu.

Il est donc important de bien observer son tissu pour ne pas se retrouver avec des pièces côte à côte qui auraient une couleur ou un aspect différent. Dans ce cas, fait attention au sens de tes pièces de patron lorsque tu les déposes sur ton tissu pour les couper.

L’endroit et l’envers

Pour les tissus imprimés sur une seule face, c’est facile ! Mais pour d’autres, il peut y avoir une différence de netteté ou bien de couleurs légères, mais qui dans certaine situation de luminosité peut être visible. D’autres tissus ont une face traitée anti-bouloche, il vaut mieux dans ce cas respecter l’endroit du tissu.

Pour repérer l’endroit et l’envers, il y a plusieurs petits indices qui peuvent t’aider :

  • Les trous de la lisière : ces petits trous qui servent à tendre le tissu lors de l’ennoblissement, indiquent l’endroit du tissu du côté où ils ressortent.
Schéma représentant l'orientation des trous dans la lisière d'un tissu
Petits trous dans la lisière d'un tissu
  • Le sens des diagonales pour tous les sergés : Sur l’endroit les diagonales vont de gauche à droite
Tissu sergé sue l'endroit reconnaissable par ses diagonales qui vont de gauche à droite
  • Pour les tissus mailles, on voit des chevrons sur l’endroit et non sur l’envers
Tissu maille pour montrer le sens des chevrons indiquant l'endroit de l'envers du tissu

Où se trouve la lisière et le droit-fil ?

Il faut bien regarder son tissu pour repérer le droit-fil de son tissu. C’est-à-dire le sens dans lequel le tissu se déformera le moins possible. Il faudra alors positionner les pièces à couper selon le droit-fil comme indiqué sur le patron. Sur les patrons, le droit-fil est le plus souvent indiqué par une grande flèche avec la mention “DF” pour droit-fil.

Sur ton tissu, le droit-fil est toujours parallèle à la lisière de ton tissu.

Mon tissu est-il très fluide ou très élastique ?

Dans certain cas, tu t’apercevras que ton tissu est très élastique ou très fluide et qu’il est difficile de le maintenir en place. Pour faciliter la coupe et la couture par la suite, tu peux envisager de l’amidonner.

Pour cela, tu peux mélanger une cuillère à soupe de fécule de maïs (Maïzena) dans 0.5L d’eau chaude et pulvériser cette mixture sur ton tissu. Une fois sec, il faut ensuite le repasser. Le tout partira au prochain lavage.

Il est également possible d’utiliser l’eau de cuisson de pomme de terre ou bien du riz.

Préparer son patron

Étape 4 – Choisir sa taille

Avant d’imprimer ou de recopier les pièces du patron, il est important de bien choisir sa taille. Toutes les marques de patron ont leur propre grille de taille. Les tableaux ne sont pas normés et sont le plus souvent adaptés à ‘expérience du créateur. Il est donc possible que pour le patron que tu t’apprêtes à coudre, tes mensurations ne correspondent pas à la taille généralement choisie en magasin. Bien prendre ses mesures est primordiale pour choisir la bonne taille.

Il est à noter que certain patron PDF donne la possibilité de n’imprimer que la taille voulue. C’est le cas des patrons de P’tit Galoux. Tu trouveras toutes les explications sur l’utilisation des calques dans cet article.

Étape 5 – Impression du patron

Si tu utilises des patrons PDF que tu dois imprimer par toi-même, tu dois, avant toute chose, vérifier si tu as bien imprimé ton patron à l’échelle 1/1. Pour cela, normalement, tu trouveras un “carré de vérification” que tu devras mesurer et t’assurer qu’il fait bien les dimensions requises.

Au cas où tu as besoin d’un peu d’aider pour paramétrer ton imprimante, tu retrouveras toutes les explications dans cet article.

Étape 6 – Les marges de couture

Avant de couper son tissu et même de recopier son patron, va faire un tour dans les explications pour savoir si les marges de couture sont comprises ou non. Si elle ne sont pas comprises, il va falloir les rajouter à tes pièces de patron.

Attention, certains bords n’ont pas forcément besoin de marge de couture comme un bord qui sera fini par un biais. À toi de déterminer cas par cas là où tu dois rajouter les marges de couture et de quelle valeur. Regarde les explications, tu y trouveras sûrement des indices.

Pour te simplifier la vie, P’tit Galoux a ajouté les marges de couture dans tous ses patrons.

Étape 7 – Les pièces à couper

Il est important de bien définir en amont le nombre de pièces à couper. Pour chaque pièce, tu dois te demander :

  • Combien de fois la couper ?
  • Dans quel tissu ?
  • Dois-je couper ma pièce plusieurs fois, si oui est-ce en symétrie ? Comme pour une manche?
  • Cette pièce doit-elle être coupée au pli ? C’est-à-dire le tissu plié en deux le long d’un bord ?

Voilà les principaux points à respecter. Une fois que tu as préparé ton tissu et ton patron, tu peux commencer à placer tes pièces sur ton tissu et à les découper.

Si tu veux retrouver tous ces conseils résumés dans une fiche “check liste”, à imprimer, pour l’avoir sous les yeux, P’tit Galoux t’invite à télécharger gratuitement la fiche dans les bonus :

image de la fiche mémo pour couper son tissu

Bonne couture !

5/5 - (3 votes)

Shop

Vos petits chouchous…

Blog

Parlons couture…

Le rangement de ses tissus

Le rangement de ses tissus

En tant que couturière, on accumule vite beaucoup de tissus. Nos armoires débordent mais comment ranger ses tissus? Comment ranger son atelier de couture

lire plus

Galoux Qui Coud Tout!

Bonjour à vous! Ça y est! J'ai sauté le pas et je me lance dans l'aventure d'un blog! Je suis couturière amatrice. Après avoir tellement appris et m'être inspirée de nombreux blogs de couturières fantastiques acceptant de partager leurs "trucs et astuces" si utiles...

lire plus

Pour aller plus loin

Si cet article t’a plu je t’invite à découvrir mes patrons ou bien mes autres articles et à me le dire en commentaire sous cet article ou en notant cet article ci-dessus.

Si tu veux continuer à progresser, recevoir des astuces couture et être averti des prochaines publications directement dans ta boîte mail, je t’invite à t’inscrire ci-dessous ou à me suivre sur les réseaux. 

Suis p’tit Galoux sur les réseaux

illustration du petit galoux envoyant un message sur un patron de couture

Reçois les astuces de p’tit Galoux et accède à tes bonus.

Tu veux être informé des prochains articles, patrons ou recevoir des astuces couture? Alors inscris toi ci-dessous pour ne rien manquer.

4 Commentaires

  1. Sylvie

    Merci pour ces conseils, bien détaillés et si précieux pour réussir nos différents projets de couture.

    Réponse
    • Gaelle Le Texier

      Merci pour ce retour. C’est avec plaisir !
      Bonne journée et pleins de projets couture !

      Réponse
  2. Marie-Ange

    Il faut laver et bien repasser son tissu avant de le couper.

    Réponse
    • Gaelle Le Texier

      Bonjour Marie-ange, oui les points 1 & 2 (laver et repasser) sont indispensables ! 😉
      belle journée

      Galoux

      Réponse

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Le rangement de ses tissus

Le rangement de ses tissus

En tant que couturière, on accumule vite beaucoup de tissus. Nos armoires débordent mais comment ranger ses tissus? Comment ranger son atelier de couture

Pin It on Pinterest

Share This